Lorsque vous avez un site web, il faudrait réaliser un audit SEO de temps en temps. C’est une étape incontournable qui vous permet d’identifier les problèmes et de mettre à jour votre site pour optimiser le référencement naturel. Mais comment procéder pour un audit SEO réussi ?

Faire des suivis sur Google Search Console

L’audit SEO commence par le contrôle technique. Il s’agit d’évaluer la performance de votre site. Pour y parvenir, vérifiez sur votre compte Google Search Console et sur votre compte Bing Webmaster Tools la validité de votre compte. Regardez régulièrement au cas où vous auriez reçu un message de pénalisation (duplicate contents, trop de backlinks…). En même temps, contrôlez le nombre de pages indexées. Vous pourriez ainsi connaitre si votre site est bien indexé par les moteurs de recherche. En tout cas, le chiffre ne doit pas changer brutalement sauf s’il y a des problèmes. Vous devez aussi regarder le positionnement de votre site par rapport aux mots-clés ! Cette démarche est assez complexe, mais après maintes utilisations, vous parviendrez à maîtriser la technique. De même, pour être mieux crawlés par les moteurs de recherche, il faudrait prendre en compte le délai de chargement, la qualité des contenus, les mots-clés… Dans ce cas, utilisez un SEO crawler pour déterminer à quel niveau se situe votre site.

Analyser et optimiser les mots-clés

Les mots-clés, ce sont les éléments clés d’un site bien positionné. Ainsi, une analyse seo approfondie doit être effectuée pour connaitre l’efficacité de chaque mot-clé utilisé. Utilisez également Search Console pour déterminer les mots-clés qui génèrent le plus de trafic. En même temps, vous pourrez définir ceux qui sont désuets et qui n’attirent plus l’attention.

Par ailleurs, au cours de l’audit SEO, jetez aussi un œil sur les tendances « Google Trends » et sur les suggestions de Google. Vous pourrez y prendre quelques idées.

Les autres éléments à vérifier lors d’un audit SEO

Lorsque vous faites de l’audit SEO, n’oubliez pas d’examiner :

  • La qualité des contenus de votre site : les textes doivent être longs, optimisés et informatifs
  • Les balises meta title et meta description qui sont indispensables : elles peuvent booster le trafic. Si certaines pages ne sont pas dotées de balises, rectifiez-les
  • Les balises Alt (images) qui permettent à Google d’identifier les images. Utilisez des mots-clés dans les balises Alt pour optimiser le référencement
  • La vitesse de chargement du site qui doit être écourtée, sinon les internautes vont zapper ! De plus, un temps chargement trop lent aura des impacts négatifs sur le référencement
  • Les liens externes ou backlinks qui peuvent être bénéfiques pour le référencement. Utilisez les outils Ahrefs ou Majestic SEO pour connaitre les sites qui envoient des liens vers votre site et pour déterminer la qualité de ces liens
  • Les liens internes qui ne doivent pas être abusifs. L’analyse seo vous permet d’identifier les pages qui possèdent beaucoup de liens internes afin que vous puissiez les optimiser